Publié le 18/05/2020.

La bonne résolution de la semaine : j’opte pour une alimentation qui permet de renforcer mes défenses anti-inflammatoires.

Les principales causes d’inflammation

  • L’alimentation:
    • Une alimentation riche en protéines animales est inflammatoire. Les viandes sont les aliments les plus inflammatoires de notre assiette du fait de leur contenu en fer, en acide arachidonique, en leucine, en bactéries et virus (sources d’endotoxines même après cuisson).
    • Une trop grande consommation de produits industriels riches en graisses saturées, en sucre et en sel. Les produits (ultra-)transformés sont facteurs de dysbiose. La flore digestive devient alors inflammatoire. Le sel a également été découvert récemment comme un stimulant des lymphocytes.
    • Les pesticides et autres traitements de l'agriculture conventionnelle sont immunodépresseurs.
    • Une trop faible consommation de végétaux, de polyphénols et d’acides gras oméga-3, riches en éléments protecteurs.
  • L’alimentation pro-inflammatoire, couplée à la sédentarité, sont les principales causes de perte de masse musculaire. Or celle-ci est le réservoir de glutamine, le carburant des globules blancs chargés de nous défendre.
  • Le stress, par la surmobilisation du fer dans les cellules qu’il provoque, est un facteur d’inflammation. Le fer favorise en effet la prolifération des virus, des bactéries,... ce qui a pour effet de stimuler nos défenses immunitaires et de démarrer le processus inflammatoire.
  • Le manque de sommeil est inflammatoire car il amoindrit nos capacités de défenses anti-infectieuses qui se déroulent prioritairement la nuit.

Une alimentation anti-inflammatoire

Une alimentation anti-inflammatoire est principalement végétale :

  • Les fruits et légumes oranges, rouges, violets, noirs (myrtille, fraises, framboises, cerises, grenade…)
  • le thé, surtout vert et encore plus Matcha
  • Les infusions rooibos, hibiscus, romarin…
  • Les oignons et la peau des pommes
  • L'huile d’olive verte
  • Les épices comme le curcuma ou le gingembre
  • Les amandes entières
  • Le chocolat noir…

Les armes pour nous défendre

Les nutriments clés en immuno-nutrition ont déjà été évoqués dans les articles précédents. Voici néanmoins une liste récapitulative (mais non tout à fait exhaustive) des nutriments et composés bio-actifs dont les apports devraient être optimisés :

  • La vitamine D
  • Le zinc
  • Les vitamines C et E
  • La N-acétyl-cystéine (précurseur du glutathion)
  • La glutamine
  • Les polyphénols
  • Les probiotiques

En pratique, au-delà d’une alimentation anti-inflammatoire et bio, de la restauration d’une flore protectrice, de l’assainissement de son environnement, de la pratique quotidienne d’activités physiques, de la bonne gestion de son énergie et de son stress et de l’optimisation de son sommeil, une complémentation de base pour renforcer ses défenses est fortement conseillée.

Dans les circonstances actuelles, ces mesures seront d’autant plus importantes que l’on est âgé, un homme ou porteur d’une pathologie.

Prenez soin de vous !

Sources : Comment résister au coronavirus - JP Curtay (Webinaire Therascience)

Photo by Brooke Lark on Unsplash

Photo by Chris Rhoads on Unsplash

Photo by Brenda Godinez on Unsplash

Retour au blog
Photo de l'article Week 21 : I N F L A M M A T I O N Photo de l'article Week 21 : I N F L A M M A T I O N Photo de l'article Week 21 : I N F L A M M A T I O N